Le Thème de l'Europe

Conseil de l'Europe 1949-1989
Conseil de l'Europe 1949-1989

Il est tout d’abord important de noter que la signature de ce traité (5 mai 1949 -16h - Londres) a eu lieu dans la période de l’année où le Soleil transite le signe du Taureau (du 21 avril au 20 mai). Cela confirme, comme le montrait le mythe d’Europe (voir texte page), que le Taureau est bien le symbole de l’Europe. D’ailleurs, de nombreuses réunions ou décisions importantes dans l’histoire de celle-ci eurent lieu dans cette période de l’année. Par exemple, le passage à l’Europe des 25 s’est déroulé le 1er mai 2004.

II. Les Forces de l’Europe :

Le signe du Taureau, particulièrement mis en valeur dans ce thème (Soleil, Vénus, Mars dans ce signe), souligne l’importance des valeurs du cœur, morales et fraternelles, de l’art, de la beauté et de la guérison pour l’Europe. Elle est motivée par une profonde volonté d’échanges et de relations, à travers lesquels elle aspire à plus d’équilibre et de partage (Nœud Sud en Balance = équilibre, relation , Soleil encadré de Mars et Vénus = les planètes relationnelles).

Elle possède une grande capacité de détermination et de transformation à condition d’avoir un but clairement défini, empreint de sagesse et de moralité, correspondant aux véritables aspirations de ses habitants. Elle peut alors jouer un rôle de leader, rayonnant et défendant les valeurs humaines dans le monde (Jupiter = la sagesse, la moralité, focus du modèle sceau = détermination, capacité de transformation).

Ce continent est riche d’une diversité d’individualités, d’histoires et de cultures unique au monde. Contrairement aux Etats-Unis, pays très jeune et pris dans une folle course en avant, son ancienneté lui confère une capacité à prendre du recul et à tirer des leçons pour avancer vers le futur avec sagesse. L’importance de la sphère juridique témoigne de son besoin de réalisations respectant une éthique (Jupiter = le juridique, l’éthique, en Verseau = le futur, Saturne sextil à Uranus = futur s’établissant sur les leçons du passé).

La culture est indissociable de l’idée de l’Europe, et à travers elle la quête de sagesse, de vérité et de pureté. On en retrouve des témoignages sur tout son territoire avec par exemple une richesse architecturale sans pareil qui nourrit les passants et promeneurs, de beauté, d’inspiration.  Au cours des siècles, sa musique, sa peinture, sa littérature, son théâtre, sa sculpture,…ont contribué à créer une ambiance propice au raffinement et à l’élévation du cœur et de l’esprit (Jupiter dominante du thème = la culture, en Verseau = raffinement).

La pensée des européens est motivée par une quête de vérité, pouvant les pousser à chercher au delà des apparences (Mercure - maître de l’AS Vierge - en Gémeaux = forte quête de vérité). A la fois logique et intéressée par la connaissance, cette pensée peut s’ouvrir à des horizons dépassant ses intérêts uniquement matériels et égoïstes. Elle est capable de se transformer et de se retourner vers le spirituel auquel elle est réceptive (Mercure = la pensée, sextil à Pluton = capable de transformation, trigone à Neptune = ouverte au spirituel).

L’identité de l’Europe est très liée à la spiritualité. Ses premières bases viennent de l’empire carolingien dont le but était d’unir les différents peuples européens autour du christianisme. Son histoire a été marquée, parallèlement au développement des religions, par les courants spirituels christiques tels que les Templiers, les Cathares, les Rosecroix… (Neptune = la spiritualité, en maison I = identité, Uranus au MC =  rayonnement du christianisme).

Les européens sont aussi très motivés par le domaine des soins et de la guérison. Avec le développement des médecines douces ou alternatives, ils recherchent une forme de médecine « holistique » englobant tous les aspects de l’être : physique, psychique et spirituel. (AS Vierge = guérison, Jupiter dominante en Verseau =nouvelles médecines).

B. Les Faiblesses :

L’importance du signe du Taureau dans ce thème met en avant la nécessité d’en transformer les faiblesses : un matérialisme excessif guidé par la recherche du profit égoïste poussant à oublier les valeurs morales et la sagesse (les planètes en Taureau sont très « stressées »). Ceci contribue à assécher le cœur des européens (pas de planète en eau), à l’affaiblir et à en casser les élans (Lune noire en Bélier).

En faisant de l’économie un but en soi -l’union européenne s’est en effet constituée autour d’un accord sur le charbon et l’acier, on parle d’ailleurs de « marché commun »- et en asseyant sa suprématie grâce aux lois, les valeurs uniquement matérielles y prennent de plus en plus le pas sur les valeurs humaines. Ce n’est plus le développement de l’être humain qui est au centre, mais la recherche du profit. Les conséquences de tels comportements sont extrêmement destructrices : absence d’idéal entraînant une désespérance et une violence grandissante chez les jeunes, licenciements en chaîne, chômage, insécurité, pollution excessive (ex marées noires), vache folle,… (Pluton et Jupiter en T carré à Mars = en Taureau = pouvoir destructeur de l’économie soutenu par le domaine juridique).

Ce matérialisme outrancier contribue à détruire et à asservir les forces d’innocence dont sont porteurs les européens. Il les pousse à emprisonner leur vraie nature et à renier leurs véritables aspirations[1] (conjonction Lune-Pluton carrée au Soleil = destruction des forces d’innocence).

L’Europe en arrive ainsi à oublier son identité, sa culture et ses idéaux qui sont ses grandes forces. Ceci contribue à l’affaiblir car elle en oublie sa véritable mission[2], ce qui la rend d’autant plus vulnérable à l’invasion de « l’american way of life » érigé en « must ». Nous en avons un bon exemple avec l’engouement pour la fête d’Halloween, typiquement américaine, qui n’a aucun sens profond pour les européens, si ce n’est celui du profit pour certains, et de l’imitation pour d’autres…(conjonction Lune-Pluton carrée Soleil = imitation, perte d’identité).

Elle montre donc un grand besoin de s’individualiser. En effet, son piège réside dans le fait de vouloir concurrencer les USA sur le plan économique, et de se comporter en rivale. Mais à ce duel elle est souvent perdante, car trop dans l’imitation du géant américain. Elle ne doit pas chercher à devenir une deuxième Amérique, mais à jouer le rôle qui est le sien. Elle a donc besoin de retrouver sa véritable identité, car c’est sa spécificité qui définit ses vraies forces et lui permettra de se souvenir de sa mission (Saturne = leçon karmique, en Lion maison XI = liée à l’individualisation, à l’originalité).

La pensée européenne qui a brillé de mille feux durant des siècles, doit aujourd’hui se garder du piège de l’intellectualisme et de l’orgueil, asséchant sa culture, la rendant abstraite, et dénuée de vie. Si celle-ci rencontre des difficultés à motiver une partie croissante de sa population, dont une grande part de sa jeunesse, c’est qu’elle ne correspond plus à ses aspirations (Mercure en Gémeaux = intellectualisme, orgueil en maison IX = abstraction).

Par ailleurs cette culture trop « intellectuelle », tombe facilement sous la coupe du matérialisme et de l’utilitarisme, elle n’a alors plus d’autre valeur que ce qu’elle rapporte matériellement. Elle devient alors une « sous-culture » ne contribuant plus à nourrir et à élever le cœur de l’être humain, mais tendant à le faire tomber dans ses plus bas instincts. Les émissions de télé-réalité, une musique hyper-commerciale qui n’a plus d’âme (rap, techno, …), des dessins animés faisant des concours de laideur et présentant des personnages immoraux, etc… en sont de tristes exemples.

L’Europe semble donc prisonnière d’une dualité : de grandes idées mais des actes qui ne les mettent pas en application, car trop soumis aux pressions économiques et matérielles. Ceci la pousse à agir sans sagesse et la conduit à l’opposé de ce qui lui tient vraiment à cœur (Mercure trigone à Neptune et Jupiter = grandes idées , T.carré sur Mars en Taureau = actes immoraux et sans sagesse).

III. Le Défi de l’Europe et ce qu’elle peut apporter au monde en le relevant  :

Si l’union entre les différents pays européens est extrêmement riche à tous niveaux, il est nécessaire qu’ils arrivent à garder et à exprimer leurs individualités propres. Une association trop basée sur des intérêts matériels, amplifiés par une grande insécurité, contribue à créer une dépendance et limite l’expression des spécificités (Nœud Sud Balance en maison II = relations basées sur des intérêts matériels, Vénus carrée à Pluton = dépendance).

Elle doit donc prendre conscience de sa force et accepter de prendre certains risques pour aller de l’avant et jouer son rôle de pionnier contribuant à amener de nouvelles valeurs dans le monde. Son opposition marquée à la guerre en Irak, malgré les répercussions économiques que cela pouvait avoir, en fut un bon exemple (Nœud Nord = But Spirituel, en Bélier en VIII=pionnier combattant pour de nouvelles valeurs).

Son appellation de « Vieux Continent » met en avant sa richesse historique, humaine et culturelle, mais aussi son aspect trop conservateur et son attachement aux valeurs du passé (dominante fixe).. Ceci tend parfois à lui faire croire que la nouveauté est ailleurs… Mais elle en oublie alors son défi de transformation, lui demandant de faire évoluer sa vision de la créativité et de la nouveauté, en redonnant un nouveau souffle à la culture, à la démocratie et un aspect plus fraternel à l’économie (Jupiter focus du sceau = transformation de la culture, Lune conjointe à Pluton = de la démocratie, Soleil en Taureau maison VIII = de l’économie).

 

Pour cela, il lui faut arrêter de privilégier l’aspect purement économique par rapport à l’aspect humain. En allant dans ce sens, elle pourra mettre ses grandes capacités de concrétisation au service de réalisations morales et éthiques. Le monde a un besoin urgent d’une telle économie, plus fraternelle, c’est à l’Europe de la créer. Une telle tendance se dessine déjà dans de nombreux domaines : développement de l’agriculture biologique et du commerce équitable, recherche et développement de nouvelles énergies renouvelables et non polluantes,…(planètes en Taureau en VIII = puissance de manifestation, économie fraternelle  et AS Vierge= au service de réalisations éthiques ).

L’Europe doit contribuer à remettre l’être humain à sa place, au centre, afin que l’économie joue son vrai rôle : servir les valeurs humaines et leur permettre de se réaliser dans le monde.

Ceci ne sera vraiment possible qu’avec le développement d’une nouvelle culture spirituelle. La pensée des européens, ouverte au ressenti du cœur, peut les aider à guérir de leur dualité, en les motivant à associer le culturel (la tête), à la forte dimension spirituelle (l’esprit) dont ils sont porteurs (le cœur). Cette association permet à la fois de mettre en lumière les aspirations du cœur, afin de ne plus les oublier, d’apporter une vie nouvelle à la culture et de lui donner plus de poids (Mercure en Gémeaux = « la tête » trigone à Neptune en Balance = « le cœur »).

Cette nouvelle forme de culture, grâce à une pensée se reliant de nouveau au monde spirituel,  permettra la révélation de l’aspect graalique dont l’Europe est porteuse. Elle libèrera ses forces d’innocences et leur potentiel de transformation et de guérison. De plus, c’est une pensée ouverte à l’esprit et pouvant être inspirée, qui peut trouver des solutions créatrices aux  problèmes de notre société( (Mercure trigone à Neptune = pensée spirituelle, en triangle mineur sur la conjonction Lune-Pluton =  libérant les forces d’innocences).

Le véritable but de l’Europe correspond donc au développement d’une nouvelle culture spirituelle, lui permettant de rayonner ses idéaux porteurs de guérison, de beauté, de sagesse et d’éthique dans le monde. Elle pourra alors mettre sa puissance économique au service de réalisations fraternelles, ce qui leur donnera du poids dans un monde trop déséquilibré par le matérialisme excessif. Elle contribuera ainsi à rétablir un équilibre déterminant pour le futur de notre planète (Jupiter focus du sceau en Verseau en maison V = rayonnement d’une nouvelle culture spirituelle).


Véronique Agranier