LE THEME DE LA SUISSE

 

Le thème de la Suisse est Vierge Ascendant Scorpion. La date choisie correspond à sa constitution, c’est à dire à la naissance de ce pays tel que nous le connaissons aujourd’hui, soit le 2 septembre 1948 à 11h à Berne.

On retrouve bien chez le peuple suisse les qualités propres au signe de la Vierge, avec entre autres, son côté terrien, ses grandes capacités d’organisation et de service : la Suisse abrite, en effet, de nombreuses organisations internationales sur son territoire. La précision et le sérieux, font aussi partie de ces qualités, comme celles de sa célèbre industrie horlogère, très liée à l’image de ce pays dans le monde.

 

Les forces de la Vierge se retrouvent aussi à travers une profonde quête de sagesse et de moralité, se traduisant, par exemple, par un coté très consciencieux, mais aussi parfois trop zélé et attaché aux principes.

La puissance économique et financière de ce pays est la signature de son côté Scorpion.  Le magnétisme propre à ce signe contribue à la puissante attraction exercée par ce pays sur un grand nombre d’étrangers.

 

Depuis le début du 20ème siècle, cette puissance a été mise au service de la préservation des valeurs traditionnelles et matérielles, garantissant à ses habitants stabilité et sécurité. Cet aspect a donné à la Suisse une image de petit paradis, jusqu’ici protégée des hauts et des bas vécus par le reste du monde. Elle offre un des niveau de vie les plus élevés du monde.

Cependant, ce pays est confronté à une grande dualité. Elle est vécue dans différents domaines, tels que la Suisse et l’Europe ; la barrière des langues, principalement entre la Suisse alémanique et la Suisse romande ; la neutralité et malgré tout une armée très bien organisée pouvant se retrouver sur le pied de guerre en quelques heures, son grand protectionnisme et sa tradition humanitaire etc… (le modèle balançoire, avec deux groupes de planètes qui s’opposent, de manière particulièrement accentuée dans le cas présent .

 

 C’est en osant voir en face ses peurs, la faisant se sentir perpétuellement menacée par les « grands » qui l’entourent, et par les individus qui oseraient se démarquer du bien « consensuel », qu’elle peut prendre conscience que cette insécurité chronique engendre tout un système basé sur la soumission à l’ordre et à l’autorité (Soleil opposé à Saturne = négation de l’individualité par la soumission à l’autorité).

Mais ce système n’est pas viable à long terme. Il entraîne beaucoup de secrets de polichinelle pour masquer la réalité des choses et étouffe la créativité permettant de trouver des solutions novatrices aux difficultés (Lune Noire en Scorpion, en XII = le secret bancaire, les non-dits).

Si dans le passé, le consensus avait sa raison d’être car il était au profit de la collectivité, c’est à dire au profit de tous les individus, ce n’est plus le cas maintenant. En effet, aujourd’hui il ne sert plus que le pouvoir (économique ou autre), c’est à dire une minorité. Mais, de peur de mal faire, les suisses restent dans ce comportement. Pour s’ouvrir au futur, il faut donc faire évoluer ce sens des responsabilités, certes important, mais trop vécu dans le devoir et la rigidité, ce qui casse l’élan du cœur. (Nœud Sud en Poisson, en maison IV = oubli de l’individu au profit de la collectivité ; Saturne et Lune en maison IV = devoir excessif cassant la sensibilité).

Il est temps que la Suisse casse sa coquille qui enferme sa véritable identité dans un carcan protectionniste et matérialiste (le mythe du banquier), pour trouver sa spécificité et oser jouer le rôle qui est le sien dans le monde (Nœud Nord en Vierge en MC = important rôle à jouer dams le monde, basé sur l’expression d’une sagesse).

 

Sa capacité à réconcilier les extrêmes et à s’élever au delà des divergences, grâce à sa profonde quête de vérité, lui permettent de trouver l’équilibre qu’elle recherche. Elle pourra alors exprimer une vraie sagesse et apporter plus de moralité aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses frontières (Opposition Soleil-Lune = la conscience des extrêmes ; conjonction Vénus-Mars en Balance = la capacité à les harmoniser, Soleil et Mercure en Vierge = recherche de la vérité).

A l’image de ses paysages magnifiques, mariant harmonieusement les montagnes et les lacs, la solidité et la fluidité, la Suisse peut associer ses qualités de concrétisation et de savoir faire à la richesse de sa sensibilité. Lorsqu’elle ose se laisser toucher par ce qui lui tient vraiment à cœur (Lune et Neptune en Poisson, au fond du Ciel = réceptivité à son idéal), elle sait orienter sa puissance de manifestation au service de ses vraies valeurs. Elle peut alors vraiment partager ses richesses avec le reste du monde en toute confiance et apporter des forces de guérison à tous les niveaux (Soleil conjoint au Nœud Nord en Vierge = manifestation issue du cœur, guérison).

En trouvant sa véritable identité, elle va pouvoir se démarquer d’un côté calculateur pour exprimer une profonde générosité et une grande tolérance, basée sur une ouverture plus confiante à la nouveauté. Elle pourra sortir de sa neutralité pour jouer un rôle d’arbitre original et bienveillant dans le monde (Jupiter en Lion en IX = rôle à jouer sur la scène internationale ; trigone à Uranus en Bélier, en V = ouverture d’esprit, originalité).

Véronique Agranier