L'ECLIPSE LUNAIRE DU 4 AVRIL 2015     LE DEFI DE LA CONFIANCE

ET DE LA NOUVEAUTE

 


Après le dernier carré Uranus-Pluton du 17 mars, suivi par l’entrée dans le printemps avec l’éclipse solaire totale du 20 mars, la météo astrale est encore en pleine effervescence avec l’éclipse de Lune qui aura lieu le 4 avril 2015, jour du Samedi Saint de la semaine pascale.


Samedi, jour de Saturne, invite à la profondeur, au recul, aux bilans afin de saisir notre responsabilité pour faire un passage radical vers la nouveauté ; Pâques signifiant « passage ».
A partir de maintenant et jusqu’à une semaine après, soit du 28 mars au 11 avril, il est important de cultiver la paix, garder du recul pour ne pas « voir rouge » trop facilement !
Cela est d’autant plus fort que nous sommes dans le signe du Bélier qui accentue l’importance de bien canaliser une très puissante énergie.

 

Ce thème montre clairement le choix conscient à faire. La manière dont nous vivrons cette éclipse sera fonction de notre capacité à rester bien vigilants, fidèles à nos buts et à nos valeurs, et ce notamment depuis le 17 mars (dernier carré Uranus-Pluton).


Si nous restons bien concentrés et que nous profitons de cette période pour faire des bilans, approfondir nos idées et projets, cette période permettra de franchir réellement un seuil facilitant l’expansion de nos projets et l’espérance (Jupiter en Lion trigone à la conjonction Mercure-Soleil-Uranus en Bélier = ouverture au futur, à la nouveauté, joie, expansion).


Dans le cas contraire, le laisser aller nous amènera à ne pas maîtriser cette puissante énergie qui deviendra alors explosive et destructrice générant conflit et destruction (T Carré cardinal sur Pluton en Capricorne = colère, agressivité). En effet, le thème de l’éclipse montre un climat relationnel très tendu. Durant cette période nous serons testés par rapport à notre communication authentique, à notre positionnement dans nos relations (T-carré sur Pluton avec  l’opposition Soleil-Mercure-Uranus - Lune dans l’axe relationnel Bélier - Balance sur l’axe des Nœuds Lunaires = déstabilisations relationnelles porteuses de leçons évolutives ) .

Cette période nous invite à être particulièrement attentifs à nos réactions impulsives et émotionnelles risquant de créer des conflits relationnels (Lune opposée à Soleil-Mercure-Uranus et carrée à Pluton = réactivité émotionnelle forte), à la tendance à juger et à critiquer les autres, au fait de rester dans le contrôle et buté sur des certitudes en refusant l’ouverture et la remise en question (Soleil-Mercure-Uranus carré à Pluton : rester buté, vouloir avoir raison, imposer son point de vue ou se soumettre).


Pour éviter que ce feu printanier ne tourne en colère et destruction, il est nécessaire de prendre du recul et de nous maîtriser en concentrant nos pensées sur des sujets élevants. Cela nous aidera à tirer de vraies leçons permettant de lâcher le passé et donnant une base solide pour le futur. Nous pourrons alors bénéficier d’une vision renouvelée de nos buts et objectifs.

 

Le choix de maintenir ces efforts durant la période d’influence de l’éclipse amènera plus de détachement, de souplesse et un regard bienveillant sur autrui. Un climat de confiance et de respect sera alors favorisé, nous donnant la possibilité de vivre de profonds basculements relationnels (Vénus en Taureau trigone à Pluton = maîtrise de soi au niveau relationnel permettant une régénération, un renouveau ; Mars Taureau sextil Neptune = affirmation respectueuse, quête d'idéal, Lune en Balance au Nœud Nord = confiance). Cette période de Pâques est propice à l’inspiration créatrice et est particulièrement génératrice d’espérance pour le futur (pyramide en feu Uranus-Soleil-Mercure trigone à Jupiter et Saturne = approfondissement de la quête du "Qui suis-je ?", saisissement de sa vraie identité spirituelle, inspiration, créativité,).

 

Le jour de l’éclipse est un jour 7 en numérologie, confirmant l’importance de se ménager des moments de paix, de calme, pour se préparer à vivre le dimanche de Pâques dans une véritable ouverture et renouveau…


Voici en conclusion l’interprétation du symbole sabian de Vénus, située à 21°36 du Taureau, dominante car maîtrisant neuf des dix planètes de ce thème : « Une colombe blanche vole au dessus d’un lac agité ». Malgré de fortes turbulences relationnelles et émotionnelles, il est possible de rester en paix grâce au détachement et à la prise de hauteur. Les pulsions déstabilisantes peuvent être dominées ce qui mène à la maîtrise sereine porteuse de Joie.

Véronique Agranier et Sylvianne Attard

 

Pour en savoir plus sur l'approche visuelle et dynamique de l'astrologie, quel que soit votre niveau, découvrez "Astrologie Sophianique" de Pierre Lassalle aux Eds Terre de Lumière.