La Boucle de Vénus : 40 jours pour grandir en Amour !

 Le cycle de Vénus dessine un pentagramme dans le ciel, symbole de l’être humain réalisé c’est-à-dire, un être qui s’exprime au meilleur de lui-même en associant amour et liberté. (cf le fameux dessin de Léonard de Vinci ci-contre.)

 

L'influence de la boucle de Vénus dure quarante jours. Elle a commencé le 25 juillet et se terminera le 6 septembre. La période de 40 jours est liée à une demande de purification. C’est en lien avec les quarante jours vécus par le Christ dans le désert. En l’occurrence, c’est notre  sentiment (Vénus) qu’il nous est demandé de purifier afin qu’il s’ouvre à un amour plus élevé et profond (Soleil). Le sentiment est ce qui nous permet d’entrer en relation avec autrui, de partager ce que nous ressentons, etc…

 

 

LES SPECIFICITES DE CETTE BOUCLE DE VENUS

 

Elle se fait dans le signe du Lion. Les qualités de ce signe sont celles dont notre sentiment a besoin de se s’emplir afin d’exprimer davantage d’amour. Il doit s’ennoblir pour ne pas oublier notre dimension la plus élevée, celle de notre esprit. Nous ne sommes pas que des corps physiques avec des besoins matériels ou, au mieux, émotionnels. Nous sommes des êtres spirituels, cherchant à nous connaître, à nous révéler, afin de d’offrir le meilleur aux autres. C’est d’autant plus important l’été où les débordements peuvent être faciles.  

 

Le Lion évoque l’amour du cœur, le don de soi, la créativité, la générosité. Cela demande de s’individualiser afin de se saisir en tant qu’être unique porteur d’une créativité originale à offrir aux autres et au monde, pour se révéler pleinement en donnant le meilleur de soi. En tant que signe de l’amour du cœur, il est lié à la Vertu de la Magnanimité et au pardon.

 

Cette boucle est particulièrement forte dans le sens où le Soleil se trouve en domicile dans le signe du Lion. De plus, elle se produit le jour même de l’Assomption, le 15 août, fête mariale importante.

 

 

LE MESSAGE DU THEME :

 

L’aspect vénusien est particulièrement mis en valeur par un modèle « Balançoire » (1), sur l’axe I-VII, l’axe relationnel par excellence, avec un stellium (amas planétaire comprenant Jupiter, Lune, Mercure, Lune Noire) en VII (maison de la relation) en Vierge. Le Nœud Nord, en Balance en VII, renforce la quête d’harmonie dans les relations avec autrui, l’importance du partage et de la collaboration.

 

Le signe de la Vierge mis en valeur montre bien le besoin d’une purification (ceci est renforcé par la conjonction Soleil-Vénus en VI = maison de la purification).  Cette purification est celle de nos attentes relationnelles, quand par exemple, quand nous voulons que l’autre se comporte exactement comme nous le désirons, pour notre satisfaction personnelle, donc égoïste.

 

Nous cherchons alors à le faire entrer dans nos cases sans chercher à s’ouvrir à ce qu’il vit, ressent, ou veut. Cette boucle de Vénus nous demande de nous détacher davantage de nous-mêmes pour mieux aimer l’autre (Lune en Vierge trigone à Pluton) en cherchant à le comprendre, à l’aider au-delà de nos petites satisfactions égoïstes.


Trois planètes se trouvent en domicile : Le Soleil, Neptune et Mercure. Les deux premières sont liées à l’amour. Et la troisième, Mercure, symbolise la pensée qui est essentielle dans la quête de l’Amour spirituel. Ce qui va dans le sens de la dimension mariale puissante de ce thème avec le stellium en Vierge, dont la notamment, la conjonction Lune-Jupiter. Il s’agit d’offrir dans ses relations les forces d’un beau féminin (accueil, écoute, douceur, etc…) cultivé grâce à une sagesse mise en pratique.


Cela met en avant l’importance de la transformation de la pensée (Mercure trigone à Pluton) qui peut alors s’associer au ressenti du cœur, pour progresser vers l’amour spirituel (Neptune à l’AS en Poisson opposé à la conjonction Lune-Mercure). C’est en acceptant de nous remettre en question, en cherchant au-delà des apparences, que nous pouvons nous décoller de nos points de vue trop étriqués pour mieux nous ouvrir à l’autre et l’accueillir dans sa différence (Soleil-Vénus trigone à Uranus). A ce moment là, nous pouvons faire preuve de compassion, d’écoute profonde de l’autre pour entrer dans une dimension relationnelle plus subtile et harmonieuse.

 

Cela demande d’aller au-delà de l’attente d’être aimé, d’être le centre du monde  (Soleil-Vénus carré à Saturne en signes fixes = attentes affectives), afin de mettre l’autre en pôle position pour l’aimer d’une manière plus vraie et désintéressée. Forcément, dans cette  période de 40 jours nous vivrons des tests relationnels, qui seront autant d’opportunités de progresser sur le chemin du pardon (2) qui, pour être pratiqué au niveau spirituel, demande de tirer des leçons de ses souffrances relationnelles, en comprenant quelle faiblesse en soi à pu attirer un comportement blessant de la part d’autrui. C’est alors l’opportunité de devenir plus responsable de notre vécu relationnel, sans fermer son cœur à l’autre, en changeant les attitudes qui nous attirent inévitablement des problèmes… A ce moment là, nous pouvons entrer dans une transformation qui nous ouvre à un futur différent car nous serons davantage nous-mêmes, donc libres, et nous saurons aimer mieux (voir vidéo ci-dessous).

 

Attention au piège d’entreprendre des actions flamboyantes, sans que nos vraies motivations individuelles, ne soit assez conscientisées. Dès que nous ne nous sentirons plus reconnus, nous risquerions de laisser  tomber sans les mener jusqu’au bout… (Mars inaspecté en Lion)

 

Une des grandes clés pour aller dans ce sens est de s’individualiser (conjonction Soleil-Vénus en Lion carrée à Saturne en Scorpion = saisir son individualité, ce qui fait de nous un être unique et l'appliquer jusque dans les actes) afin de saisir davantage notre « Qui suis-je ? », notre identité profonde au delà des apparences et des rôles extérieurs, afin de nous montrer sans masque, dans notre vérité. On peut alors garder notre cœur ouvert et offrir le meilleur de nous-mêmes, l’amour peut davantage s’associer à la liberté, ce qui nous ouvre des horizons relationnels et créatifs sans limites.

 

(1) Pour en savoir plus sur les modèles planétaires : "Astrologie Sophianique" de Pierre Lassalle aux Eds Terre de Lumière.

(2) Pour en savoir plus sur le Pardon : "L'Héroïsme de l'Amour" de Céline et Pierre Lassalle aux Eds Terre de Lumière 

Véronique Agranier