L'HUILE ESSENTIELLE DE NARD

ET LE SIGNE ASTROLOGIQUE DU SCORPION

 

Le Nard, est une plante très particulière poussant dans l'Himalaya entre 3500 et 5500 mètres d'altitude. D’une taille variant entre 3 et 60 cm, elle est constituée d'un rhizome (racine odorante) marron-rouge exhalant un parfum vif et se prolongeant directement par de petites fleurs violettes. Les feuilles poussent sur des tiges à part.

 

Le nom sanskrit du nard est jatamansi ce qui signifie « esprit incarné ». Cette plante poussant sur le toit du monde possède aussi un aspect très concret, elle semble vouloir relier la terre et le ciel. La couleur violet de cette fleur est l’une des plus spirituelles. Elle évoque un dépassement pour nous ouvrir à ce qu’il y a de plus élevé, de plus noble en nous. Les grandes racines nous rappellent l’importance de concrétiser notre vécu intérieur. Ce qu’on perçoit intérieurement doit être ensuite mis en pratique au quotidien.

Cette essence considérée comme sacrée dans l’antiquité était un produit de grande valeur à la fois spirituelle et monétaire. Les prêtres s’en servaient lors de rituels et elle était utilisée pour les embaumements. Elle était considérée comme un parfum de luxe en Egypte, chez les Romains et au Moyen Orient.

Le Nard est le parfum que Marie Madeleine a répandu sur les pieds du Christ lors de sa deuxième onction et sur sa tête lors de la troisième. Il y est fait référence plusieurs fois dans les évangiles. Pour la première onction : Jean 12, 1-11 : « Quant à Marie, elle prit une livre d’un parfum d’un nard très pur très précieux pour en oindre les pieds de Jésus et ensuite pour lui essuyer les pieds avec ses cheveux». Pour la deuxième onction, Marc 14, 3-9 : « une femme arriva portant dans un vase d’albâtre un parfum de nard liquide très précieux. Elle brisa le vase et répandit son contenu sur la tête de Jésus » ainsi que Matthieu 26, 6-16.

Le parfum de l’huile essentielle de Nard est aussi particulier que la plante. Il ne laisse pas indifférent. Très profond, puissant et persistant, il exhale une odeur d’humus, un côté « terre » qui évoque l’ancrage, le fait de se poser, mais aussi l’humilité dont on a besoin pour oser se mettre face à soi-même et voir en face ce qui a besoin d’être transformé. Ce parfum peut se révéler dérangeant de prime abord, il nous met face à ce que nous n’aimons pas en nous-mêmes, nos défauts, nos faiblesses. Il montre le besoin de traverser une zone d’ombre pour pouvoir passer dans une autre dimension. En effet, ensuite, il dégage une impression d’élévation, de paix, de pureté, une ouverture donnant le sentiment que tout est possible, comme si on était au sommet d’une montagne. Il incite au dépassement de soi.

 

On retrouve la symbolique du Scorpion, signe de la transformation. Doté d’une grande puissance, il doit apprendre à la canaliser vers le bien. Une phrase clé de ce signe pourrait être : « à grand pouvoir, grande responsabilité ». Son symbole, le M de la matière prolongé par une flèche qui semble s’enfoncer dans la terre pour ensuite remonter vers le ciel, évoque la nécessité d’une confrontation à ses défauts, à ses faiblesses, à ce qui a besoin d’être transformé pour ensuite passer à un autre niveau. Il faut donc oser voir ce dont on n’a plus besoin, les comportements qui ne sont plus justes et qui nous attachent au passé afin d’accepter de les lâcher et de changer. C’est cette confrontation qui permettra une réorientation de l’énergie vers des comportements nouveaux et créateurs.

C’est un signe qui ne tolère pas la demi-mesure. Avec la puissance qui est la sienne, si le Scorpion refuse le changement, à force de continuer à tourner dans ses habitudes et ses comportements négatifs, ceux-ci vont s’amplifier. C’est ce qui peut le rendre destructeur ou autodestructeur. Tout comme l’arthropode venimeux, il peut « piquer » autrui. En effet, il sait très bien détecter le point faible des autres et appuyer dessus pour prendre le pouvoir.

Le Scorpion symbolise la transformation du sens des valeurs, le fait de passer de valeurs matérielles (le M du symbole) et donc périssables, à des valeurs éternelles et spirituelles (la flèche qui s’élève avec détermination vers le haut).

Ne serait-ce pas ce que montre l’acte de Marie-Madeleine versant le nard pur sur la tête du Christ ? Elle a exprimé avec détermination son amour malgré l’indignation de l’ensemble des disciples : « A quoi sert ce gaspillage de parfum ? On aurait pu vendre ce parfum pour plus de trois cent deniers et le donner aux pauvres ». Alors que le Christ loue Marie-Madeleine : « Elle a fait une belle action à mon égard »… « Partout dans le monde où l’évangile sera annoncé on racontera à la mémoire de cette femme ce qu’elle a fait » Matthieu 26, 6-16.

L’essence de nard nous incite à tourner notre regard vers les valeurs éternelles. Cette essence symbolise le fait d’accomplir ce qui est cher à son cœur, avec détermination quelques soient les difficultés, afin d’exprimer notre vraie nature.

Lorsque le Scorpion va dans ce sens, il révèle son aspiration à se dépasser pour le bien. Doté d’une grande capacité de manifestation, il est déterminé et sait canaliser son énergie pour atteindre ses buts. Il pourra alors utiliser sa grande puissance pour aider autrui à se révéler.

Quelques recettes pour profiter des bienfaits de l’huile essentielle de nard :

  •  Stimulation de la repousse des cheveux : 15 gouttes de nard + 15 gouttes de cèdre de l’atlas + 15 gouttes de bay st Thomas pour 150 cl de shampoing.

 Synergie pour diffuseurs :

  • Méditation : nard (paix, pureté, dépassement de soi), myrrhe (calme le bavardage mental, ouverture du cœur, réceptivité), encens (élévation, introspection, clarté spirituelle),

Nard (paix, pureté, dépassement de soi), santal (élévation, sens du sacré, harmonie), élemi (concentration, profondeur, contentement),